Une toute nouvelle année démarre et comme tous les mois de Janvier, c’est le moment de faire le bilan de l’année passée et de définir ses bonnes résolutions pour 2018

  • Planifier

Cette année on repart sur de bonnes bases. Terminé l’impression de se noyer dans son travail ! Terminé le stress inutile et le sentiment d’insatisfaction qui l’accompagne ; on s’organise !

Pour cesser de courir après le temps il faut le gérer, par exemple en se fixant des objectifs réalistes (et surtout réalisables) et en planifiant un "plan de bataille" pour les atteindre. Anticiper les actions à venir et faire régulièrement le point sur les échéances importantes à court et moyen termes est indispensable.

  • Positiver

Un seul mot d’orde pour cette nouvelle année : on positive ! Les chiffres parlent d’eux-mêmes, et plusieurs études le prouvent : les optimistes réussissent mieux que les pessimistes. Alors, ne vous laissez plus décourager par la moindre petite contrariété, redoublez de motivation, voyez le bon côté des choses et le succès sera au rendez-vous.

  • Evoluer

Qui dit nouvelles année, dit nouvelles aspirations professionnelles. Faire évoluer sa carrière par le biais d’une formation, d’une promotion ou d’une mobilité c’est possible. L’important c’est de savoir justifier sa demande et de vous montrer à la hauteur. Échafaudez un plan de carrière cohérent, montrez-vous déterminé mais surtout adressez-vous aux bonnes personnes.

  • Aménager

Se créer un cadre de travail chaleureux et ergonomique permet d’améliorer le sentiment de bien-être et la productivité de l’ensemble des équipes. Décoration, végétation, ergonomie, votre espace de travail doit concilier esthétisme et fonctionnalité. Le saviez-vous ? La présence de plantes vertes au bureau améliorerait la productivité des salariés de +15%.

  • Déconnecter

Laisser le travail au travail, c’est ce que préconise le droit à la déconnexion entré en vigueur le 1er janvier 2017 dans le cadre de la loi Travail. Dans un monde envahi par les nouvelles technologies le phénomène du « blurring » s’accentue de jours en jours notamment chez les cadres. Le droit à la déconnexion vise donc à assurer le respect des temps de repos et de congés ainsi que l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Alors, n’hésitez plus à débrancher !

Articles les plus lus