L'interim management ou management de transition 

Né dans les années 70 au Royaume-Uni et aux Pays-Bas, le management de transition, traduction d'Interim Management, n’est réellement apparu en France qu’à partir des années 2000. Depuis, l’activité n’a cessé de se développer ; sa croissance est depuis plusieurs années de l’ordre de 10 à 15% par an. 

Aujourd'hui, l'Interim Management ou Executive Interim Management est devenu une acception large dans laquelle on trouve à la fois l'intérim de cadres (missions de remplacement ou de projets sur des profils en middle management) et le management de transition. Celui-ci est défini par France Transition comme la possibilité pour les entreprises de “bénéficier, dans un délai court et pour une durée déterminée, de compétences managériales opérationnelles hautement qualifiées pour faire face à des situations particulières”. L'intervention d'un cadre expérimenté sur une durée ponctuelle ne suffit donc pas à qualifier une mission de "management de transition". 

Pour quelles missions parle-t-on de management de transition ? 

Une mission temporaire peut être considérée comme du management de transition si elle répond aux critères suivants :

  • Accompagner une entreprise dans une phase de changement (croissance,  restructuration, transformation, grands projets)
  • Insuffler un changement impactant les hommes, les systèmes, les process, les méthodes de travail ou encore la culture de l'entreprise
  • Apporter une valeur ajoutée humaine, financière, commerciale, technique, sociétale ou environnementale. 

Si les missions de management de transition étaient plutôt confidentielles au départ en France, limitées au département de la finance ou aux postes de Direction Générale, elles se sont rapidement étendues aux autres directions : Ressources Humaines, Industrielle, Systèmes d’Information, Supply Chain/Achats et plus récemment Commerciale/Marketing.

Mais contrairement aux idées reçues, le management de transition n'est pas l'apanage des seuls postes de direction. Il est en réalité accessible à tous les profils confirmés justifiant d'expériences managériales. Il ne peut être réduit non plus à des fonctions de direction : certaines missions feront appel à un profil de directeur pour son expertise ou son accompagnement sans que celui-ci ait de responsabilités managériales. 

Quel rôle pour le manager de transition ?

Dans ses fonctions, le manager de transition devra souvent gérer des projets à forts enjeux stratégiques sur une durée déterminée. Le plus souvent recruté en portage salarial, contracting ou interim via un cabinet de recrutement, il n’entretient aucun "réel lien affectif" au sein de l’entreprise et peut ainsi occuper un poste clé de manière pragmatique. Il est entièrement dédié au succès du projet qui lui a été confié. 

Un bon manager de transition s’appuie sur une forte expertise et une expérience riche dans son domaine de spécialité (pensons par exemple à la transition en finance). Il a le plus souvent acquis les compétences clés et a la capacité de négocier avec les responsables ou le comité salarial dans la conduite du changement. Du fait de son statut, il se dédie entièrement à sa mission. 

Quelles qualités et compétences pour le manager de transition ? 

Ressource externe aguerrie, le manager de transition est de plus en plus recherché par les entreprises pour ses nombreux atouts :

  • Disponible et opérationnel : il est capable de comprendre rapidement les enjeux du poste pour piloter des projets stratégiques ;
  • Efficace : il s’impose par sa crédibilité technique, sa capacité à diagnostiquer les problèmes et à décliner des solutions opérationnelles tout en fédérant les équipes internes ;
  • Autonome : habitué au fonctionnement en mode projet et à prendre des décisions dans des contextes souvent mouvants voire en situation de crise, il assume sa mission avec intégrité et détermination ce qui renforce sa crédibilité interne ;  
  • Neutre et intègre : sans passé ni futur dans l’entreprise, le caractère temporaire de sa mission le dégage de tout enjeu politique ;
  • Pédagogue et expert : pleinement intégré dans l’entreprise , le manager de transition travaille avec les équipes en place qu'il fédère autour d'un projet pour en assurer la réussite. Sa mission est l'occasion de faire monter les collaborateurs en compétences et d'assurer un passage de témoin dans les meilleures conditions.

Vous souhaitez en savoir plus sur le management de transition ? Découvrez notre guide dédié. 

Vous êtes tenté par le management de transition ? Consultez toutes les offres d'emplois de Michael Page Interim Management, le spécialiste de l'intérim de cadres confirmés et du management de transition.

Articles les plus lus