Après une année 2020 très particulière pour le marché de l’emploi, quelles sont les clés pour maintenir et favoriser votre employabilité ? Comment vous démarquer sur le marché ou au sein de votre entreprise ? Découvrez les conseils de nos expertes pour valoriser au mieux toutes vos compétences.

Au programme :

  • L'importance des compétences comportementales dans un marché en mutation
  • Montée en compétences, requalification : la formation comme clé de l’employabilité
  • Présenter son parcours sur son CV et son profil Linkedin, mode d’emploi
  • Les clés pour mettre en avant ses qualités en entretien


Marie-Hélène Agard (Directrice Senior chez Page Personnel) et Doriane Lefebvre (Manager Exécutif Senior chez Michael Page) vous apportent leur éclairage sur ces différents points.

Soft skills : la crise sanitaire accélère le changement 

Les compétences comportementales (ou soft skills) sont de plus en plus observées et prises en compte par les recruteurs lors des processus de recrutement. Elles sont un réel indicateur sur la manière dont vous vous comportez en milieu professionnel, sur vos traits de personnalité et permettent à vos interlocuteurs d’évaluer votre potentiel évolutif au sein de l’équipe et sur le poste à pourvoir. 

Selon une étude Michael Page et Cadremploi, 84% des cadres reconnaissent être à l’aise avec cette notion de « compétences comportementales » et 62% des managers se déclarent prêts à recruter un candidat principalement sur la base de ses soft skills. Il est donc important de les identifier et de les travailler tout au long de votre carrière pour favoriser son employabilité. 

Des soft skills qui ont été particulièrement sollicitées depuis l’apparition de la crise sanitaire : les confinements et le déploiement du télétravail ayant mis à rude épreuve les capacités d’adaptation et de résilience de chacun. En effet, bon nombre de salariés ont dû se familiariser à un nouvel environnement de travail, à l’utilisation de nouveaux outils et les managers ont dû redoubler d’efforts pour tenter de motiver différemment leurs collaborateurs tout en réorganisant le travail à distance.

La formation : principal levier à l’employabilité

L’arrivée sur le marché ces dernières années de nouvelles technologies telles que la robotisation ou les intelligences artificielles ont rapidement fait évoluer les métiers. Chaque crise, qu’elle soit économique ou sanitaire, est porteuse et accélératrice de changements notamment sur le marché du travail. Certaines compétences et expertises émergent et sont fortement plébiscitées par les entreprises quand d’autres s’essoufflent et deviennent complètement obsolètes. 

Selon une étude de Dell Technology et l’Institute for the Future, 85% des emplois de 2030 n’existent pas encore. Comment réagir face à ce constat pour se démarquer sur un marché très compétitif et maintenir son employabilité ?

Développer de nouvelles compétences grâce à la formation est l’une des clés essentielles de l’employabilité :

  • L’upskilling, anglicisme qui désigne la volonté d’un individu à monter en compétences sur un même poste afin de répondre aux enjeux de demain. Plusieurs solutions existent : les formations à distance, les MOOC (offres gratuites, accessibles à distance et proposées par des organismes institutionnels compétents voire par de prestigieuses universités internationales), votre CPF (Compte Professionnel de Formation), Pole Emploi si vous êtes à la recherche d’un emploi, …
  • Le reskilling, anglicisme désignant l’action de se requalifier pour changer son socle de compétences en vue, ou en réponse à, un changement de carrière pour se tourner vers des métiers plus porteurs. Cette requalification peut prendre la forme d’une réorientation au sein même de votre entreprise, de la construction de nouveaux projet ou d’une reconversion.


>> A lire aussi : Quelles compétences pour faire la différence demain ?

Soft skills & formation : des atouts pour optimiser vos candidatures 

Pour décrocher un entretien et vous démarquer de la concurrence, il est important d’optimiser au maximum votre présentation : 

  • Mettre à jour votre profil Linkedin : ajouter une photo neutre et une accroche percutante
  • Définir en amont vos soft skills et ne mettre en avant que celles pertinentes pour le poste 
  • Les intégrer à vos expériences avec des exemples et quelques chiffres concrets
  • Faire le lien entre vos compétences et le poste à pourvoir
  • Faire le lien entre vos valeurs et la culture d’entreprise
  • Savoir expliquer une période d’inactivité : recontextualiser de manière honnête et transparente, rendre de manière positive ce que vous avez retiré de cette période


Avec la crise sanitaire, les entretiens à distance se sont généralisés mais pas de panique ! Les codes de préparation à un entretien en visioconférence restent les mêmes que ceux d’un entretien physique. Cependant, n’oubliez pas en amont :

  • Habillez-vous de façon professionnelle
  • Isolez-vous dans une pièce calme et assurez-vous d’avoir un fond neutre
  • Testez votre connexion pour éviter toute déconvenue et soyez à l’heure


>> A lire aussi : Réussir son entretien à distance
 

TÉLÉCHARGEZ LE RAPPORT D’ÉTUDE « LES GRANDES TENDANCES DU MARCHÉ DU TRAVAIL »

*Enquête menée avec l’IFOP auprès d’un échantillon de 1824 actifs occupés, dont 1004 cadres en février 2020.

Articles les plus lus