Vous êtes ici

Quel avenir pour le travail ?

Vous avez probablement vu le titre "Les robots arrivent pour prendre votre place au travail !" Bien que certains postes  deviennent obsolètes à mesure que la technologie évolue, les technologies telles que l'IA, l'automatisation et la robotique ne sont pas là pour "prendre le dessus". Elles améliorent réellement ce que nous faisons et comment nous le faisons.

 

Ces robots pourraient être  décrits comme des outils  développés par l'homme, qui nous permettent d'être plus agiles, plus réactifs et plus ambitieux. En d'autres termes, l'avenir du travail sera intimement lié à une technologie déployée et mise en œuvre par les humains.

Les futures tendances du monde du travail à surveiller  

Quelles sont les principales tendances et comment peuvent-elles influer sur l'avenir du travail ?  

Notre analyse porte sur les tendances suivantes : 

 

Les compétences humaines sont irremplaçables et continueront à l’être

La technologie ne pourra remplacer purement et simplement les fonctions existantes, mais les complètera, les rationalisera et les redéfinira. Fini le temps où l’on passait de longues heures à travailler sur des feuilles de calcul, à traiter des données ou à renseigner les clients. Ces tâches seront automatisées, ce qui permettra aux collaborateurs de consacrer plus de temps à des missions plus complexes et à forte valeur ajoutée.

Les employés qui travailleront avec des technologies en perpétuelle évolution, seront davantage impliqués dans la planification, le décryptage de rapports, l’analyse et la prise de décision. Par conséquent, les compétences que l’on exigera d’eux seront différentes.

L'importance grandissante des soft skills

L’esprit critique, la curiosité et la capacité à donner du sens à des situations complexes et à faire preuve de créativité ne sont que quelques exemples des compétences que les robots ne pourront jamais reproduire. Des qualités qui sont pourtant de plus en plus valorisées par les entreprises et très recherchées parmi la population active.

« Récemment, lors d'une conférence sur la robotique appliquée, j'ai demandé aux dix universitaires présents, les compétences qu’ils espéraient transmettre à leurs étudiants diplômés. Voici leurs réponses : la curiosité, la créativité, la souplesse, l’intelligence émotionnelle, l'aspect pratique, la proactivité, le dynamisme, la connaissance de soi et l‘enthousiasme. Une liste ambitieuse qui correspond à ce que recherchent de nombreux recruteurs aujourd’hui. »

- Nicola Strong, psychologue du travail et DG de Strong Enterprises

 

Le message de notre étude, réalisée en partenariat avec Foresight Factory, est clair : si l'intelligence artificielle, l'automatisation, la robotique et les technologies de valorisation de la data sont de nouveaux moyens pour développer l'entreprise et accroître son potentiel, l’atout majeur et distinctif de toute société restera incontestablement les qualités humaines.