Féminisation des instances dirigeantes : pour un nouveau leadership

Nous ne devons plus attendre. La valorisation et la promotion des femmes à tous les niveaux de l’entreprise est à la fois essentielle et nécessaire. Un plus grand partage des responsabilités, une plus grande diversité dans les instances dirigeantes seront de réels moteurs de la performance des entreprises, nourries de nouvelles idées, manières de penser et d’envisager le changement. Nous sommes toutes et tous responsables.

Isabelle Bastide, Regional Managing Director - France, Spain & Portugal · PageGroup 

Parité en entreprise : des responsabilités partagées pour briser le plafond de verre 

Alors que la proposition de loi Rixain est au centre des débats et que l’attention se porte sur la place des femmes au sein des instances dirigeantes, PageGroup a mené, en partenariat avec l’IFOP*, un état des lieux de la parité en entreprise.

  • 2021 : quelle place pour les femmes au sein des différentes strates managériales ?
  • Nouveau leadership : pourquoi est-il crucial de déconstruire les stéréotypes de genre et de casser les codes pour une meilleure représentation féminine ?
  • Quel rôle pour les entreprises et quelles actions doivent-elles mettre en place pour favoriser l’accès des femmes aux postes de direction ?

[Chiffres clés] Oui, les femmes sont compétentes et aspirent aux postes à responsabilités ! 

Si les femmes aspirent elles aussi aux postes à responsabilités, de nombreux freins et idées reçues persistent : 

  • 1 femme manager sur 2 pense que la part de femmes aux différents échelons managériaux de son entreprise stagne
  • 65% des femmes managers souhaitent devenir membres de l’équipe de direction de leur entreprise (+ 4pts vs hommes)
  • 76% des cadres dirigeants reconnaissent qu’une femme qui arrive à la tête d’une entreprise y accède pour des raisons de compétence avant tout 
  • 60% des cadres, hommes et femmes, sont convaincus de l’impact positif du leadership féminin sur les performances d’une entreprise 
  • 66% des femmes cadres ne se sentent pas légitimes pour accéder à un poste de direction
  • Pourtant, pour plus de 4 cadres sur 10, la nomination d’une femme à la tête d’une entreprise est souvent un choix de façade pour améliorer son image 
  • 1 femme sur 2 déclare que son entreprise n’a mis en place aucune action spécifique pour favoriser leur accès à des postes de direction

La promotion des carrières féminines est aujourd’hui au cœur des enjeux. C’est en mettant en avant les possibles, que nous permettrons une prise de conscience des potentiels existants et de leurs opportunités d’évolution, et pourrons faire changer les perceptions et mentalités pour ouvrir les instances dirigeantes à plus de mixité.

Marlène Ribeiro, Directrice Exécutive Senior & Lead Egalité H/F · PageGroup

*Enquête menée en partenariat avec l’IFOP auprès d’un échantillon de 1009 managers (501 femmes et 508 hommes) et 309 dirigeants (116 femmes et 187 hommes) du 15 juillet au 6 août 2021.