Dans le contexte de pénurie de compétences affectant de multiples secteurs, les RH ont déjà actionné de nombreux leviers pour faire face à la guerre des talents. Un levier clé n’a cependant pas encore été exploité en profondeur : la dimension environnementale de l’entreprise que la fonction RH sera appelée à orchestrer. 

Evolution des métiers, compétences nouvelles : comment accompagner la transition écologique des entreprises ?  

Compte tenu de la demande sociétale, des prochaines modifications réglementaires et de ce que l'on pourrait qualifier d'impératif moral, les entreprises devront répondre de plus en plus à des enjeux environnementaux dans les services qu’elles délivrent, les produits qu’elles conçoivent et les biens qu’elles vendent. Dans ce contexte, la transition écologique rappelle la transformation digitale, créatrice elle aussi de millions de nouveaux emplois. Le Bureau International du Travail estime ainsi que 24 millions d’emplois supplémentaires liés à la transition écologique seront créés dans le monde d’ici 2030.  

Au-delà de ces créations d’emplois, les entreprises devront aussi permettre aux collaborateurs actuels de développer de nouvelles compétences. A mesure qu’elles avancent dans leur transition écologique, les entreprises auront besoin de compétences approfondies, plus spécifiques mais aussi nouvelles - un challenge qui posera des défis inédits en matière de recrutement mais aussi en termes d’upskilling et de reskilling

Le besoin de former massivement aux métiers de la transition écologique est clef, mais il est souvent abordé sous l’angle des nouveaux métiers qui vont apparaître ou se développer. Or la transition écologique va nécessiter aussi – voire surtout – d’adapter les métiers déjà existants à une transformation qui va toucher chaque entreprise et chaque employé. 

Antoine Poincaré, VP de la Climate School d’Axa Climate 

De nombreuses professions sont concernées : énergie ou ingénierie, bien sûr, mais aussi d’autres qui peuvent sembler plus éloignées du sujet : les métiers achats, financiers, juridiques et comptables, les métiers de l’IT... Il va donc falloir former à de nouvelles compétences tout en recrutant de nouveaux talents répondant à ces enjeux de transition écologique. 

La RSE : nouvel impératif de la marque employeur

Pour pouvoir être attractives, se différencier et renforcer leur marque employeur, les entreprises n’ont désormais pas d’autre choix que de se fixer des objectifs environnementaux ambitieux, et, surtout, de tenir leurs engagements.

Il est impératif pour les entreprises d’accorder une attention toute particulière à leurs engagements et leurs actions concrètes en matière de RSE et particulièrement sur le volet environnemental, afin de construire une marque employeur attractive. La promesse employeur est en effet devenue un critère de choix essentiel pour les candidats lors d’un processus de recrutement, et ce notamment pour les plus jeunes générations.  

Isabelle Bastide, Présidente PageGroup

Aujourd'hui, de plus en plus de candidats, en particulier les Millennials (25 à 40 ans) qui forment une part croissante des recrutements de demain, font déjà de l’environnement un critère de choix essentiel au moment de postuler à des offres d’emploi. 40% d'entre eux indiquent ainsi avoir déjà choisi un emploi dans une entreprise parce que celle-ci agissait plus pour l’environnement que ses concurrents. La différence avec les générations précédentes est frappante : moins de 25% de la génération X (40-55 ans) disent avoir déjà fait ce choix contre seulement 17% pour la génération des baby-boomers (55-75 ans). 

Les RH, chefs d'orchestre de la transition écologique

Face aux nouveaux besoins qui voient le jour, les RH vont devoir jouer un rôle moteur pour aider les entreprises à atteindre leurs engagements en matière environnementale et plus globalement pour réussir leur transition écologique. Engagement de l’ensemble des salariés, anticipation des nouveaux métiers et de leurs compétences afférentes, formation, changement profond des modèles de management : les RH vont dès lors redevenir un carrefour au sein de l’entreprise et naturellement monter encore en niveau stratégique. 

Alexandre Stourbe, Directeur général du Lab RH

Les RH joueront donc un rôle crucial pour accompagner ces évolutions. A travers ce livre blanc conjointement réalisé par Axa Climate School, le Lab RH et PageGroup, nous vous proposons de découvrir des perspectives croisées ainsi que des pistes de réflexion et d’action afin de d’initier ou de développer concrètement cette nouvelle approche. 

Vous cherchez à recruter ?

Souhaitez-vous nous faire part de vos besoins en recrutement ?

Contactez-nous

Vous êtes en recherche d'emploi ?

Découvrez toutes les offres disponibles sur notre site.

Postulez maintenant

Etude de rémunérations 2022

Salaires pratiqués, secteurs qui recrutent, compétences recherchées : retrouvez toutes les tendances du marché de l'emploi

Téléchargez notre étude

Articles les plus lus