L’édition du 4ème trimestre 2017 du baromètre trimestriel Indice de Confiance Emploi de PageGroup montre une nette embellie de l’optimisme des Français qui sont aujourd’hui 53 % à avoir confiance au sujet de la situation économique et du marché de l’emploi (+ 9 points par rapport à Q4 2016). 

2018 : Près de 60% des Français anticipent une amélioration du marché du travail

Les résultats du dernier trimestre 2017 confirment que les Français sont toujours plus confiants en l’évolution du marché de l’emploi. Ainsi, 46 % des personnes interrogées estiment déjà que la situation du marché de l’emploi est bonne (contre seulement 24 % au 1er trimestre 2016). De plus, elles sont 58 % à anticiper une nouvelle amélioration du marché du travail dans les 6 mois à venir (contre seulement 37 % en Q4 2016).

L’optimisme est également au rendez-vous quant à la situation économique car l’on observe une nouvelle amélioration de la confiance des candidats. Les Français sont aujourd’hui 39 % à la considérer comme bonne contre 29 % en Q2 2017 et 18 % en Q2 2016, soit une progression de 21 points depuis début 2016 et le lancement de notre baromètre « Indice de Confiance Emploi ».

« Ce regain d’optimisme pressenti en 2017 se confirme pour 2018 puisque les Français sont également 54 % à considérer que la situation économique sera encore meilleure dans 6 mois et sont 63 % à penser pouvoir décrocher une nouvelle opportunité d’emploi en moins de trois mois » » analyse Isabelle Bastide, Présidente de PageGroup France. « Après deux ans d’existence, le baromètre « Indice de Confiance Emploi » met surtout en évidence une constance entre les projections des participants à 6 mois et leur perception à échéance. Cela en fait un indicateur de référence qui nous permet de mieux saisir l’état d’esprit et les aspirations des Français, mais également de réaliser des comparaisons précises aux niveaux régional, européen et mondial ».

Un optimisme disparate suivant les régions françaises

Les Haut-de-France insatisfaits mais pourtant très optimistes pour l’année 2018

Le Nord de la France semble plutôt insatisfait de la fin d’année 2017 puisqu’au 4ème trimestre 2017, 62 % des répondants estiment que la situation du marché du travail est mauvaise et 58 % que l’économie se porte mal.

Cependant, malgré cet apparent pessimisme, les habitants des Hauts-de-France placent de grands espoirs en 2018 puisque 51 % des personnes interrogées pensent que l’état du marché du travail sera bon ou excellent et 49 % prévoient une embellie de la situation économique à l’horizon mi-2018. 

L’Est, région la plus optimiste et la plus confiante en l’avenir du marché de l’emploi et de l’économie

Quel que soit l’item regardé, l’Est apparait comme la région la plus optimiste de France. En effet, 42 % des personnes interrogées estiment que la situation actuelle du marché du    travail est bonne, et 38 % sont satisfaites de la situation économique. Quand on les interroge sur l’avenir, les répondants sont optimistes et confiants puisque 57 % pensent que la situation du marché du travail sera bonne dans 6 mois et 53 % pensent que la situation économique sera bonne ou excellente. 

L’Ouest montre une confiance timide en l’avenir du marché de l’emploi et de l’économie

Les régions de l’Ouest croient à une embellie du marché du travail et de la situation économique en 2018. En effet, si seulement 37 % des répondants sont satisfaits de la situation actuelle du marché du travail, 51 % déclarent que cette situation sera meilleure courant 2018. Interrogés sur la situation économique, 34 % l’estiment bonne fin 2017, ils sont pourtant 47 % à penser que la situation s’améliorera d’ici 6 mois.  

 

Le Centre surfe sur la tendance nationale

Concernant la situation du marché du travail à fin 2017, l’indice national montre que 36 % des personnes interrogées la trouvent bonne, ce chiffre est supérieur d’un point pour le Centre de la France. On observe le même écart pour les prospectives du marché de l’emploi à 6 mois, puisque le Centre l’estime bon à 51 % contre 50 % pour l’indice national.

En revanche, sur la situation économique, le Centre est un peu plus pessimiste que la moyenne française : 52 % des répondants déplorent la situation actuelle contre 50 % au national. Dans les 6 mois à venir, 45 % estiment que la situation sera bonne, 2 points de moins que l’indice national.

L’Ile-de-France, aussi insatisfaite que pessimiste

Sans surprise, l’Ile-de-France apparait comme la région la plus insatisfaite de l’état actuel du marché du travail avec 56 % des répondants qui l’estiment mauvaise ou très mauvaise avec une prospective tout aussi pessimiste. En effet, seulement 41 % des personnes interrogées estiment que le marché sera bon dans 6 mois.

Concernant la situation économique, les Franciliens ne sont pas plus enjoués. En effet, 62 % pensent que la situation économique actuelle est mauvaise voire très mauvaise. A 6 mois, seulement 45 % prévoient que la situation économique sera meilleure.

Le Sud-Est, insatisfait en 2017, optimiste pour 2018

Le Sud-Est est globalement peu confiant dans le marché de l’emploi (47 % l’estiment mauvaise) et dans l’économie (48 % l’estiment mauvaise). Les personnes interrogées montrent cependant qu’elles croient en une amélioration de ces situations en 2018. En effet, 48 % pensent que la situation économique sera bonne et 49 % que la situation du marché du travail sera meilleure d’ici 6 mois.

 

Le Sud-Ouest garde confiance en l’avenir du marché de l’emploi et de l’économie

Les régions du Sud-Ouest sont globalement insatisfaites tant sur le plan du marché du travail que celui de l’économie. En effet, à fin 2017, 48 % des répondants pensent que la situation actuelle du marché du travail est mauvaise, 54 % pour la situation économique.

Mais le Sud-Ouest se distingue également par son optimisme puisque 57 % des répondants pensent que, d’ici 6 mois, la situation du marché du travail sera bonne et 53 % estiment que la situation économique se sera améliorée. 

Comparez la confiance qu'ont les Français dans le marché de l'emploi avec le reste du monde ! 

Si vous êtes en recherche d’emploi, visitez la section candidats.

Vous cherchez à recruter ? Contactez-nous

Articles les plus lus