Le MSL (Medical Science Liaison) est le référent médical en région, également connu sous les noms Expert scientifique régional, Référent scientifique régional ou encore Coordinateur scientifique de région. Spécialisé dans des domaines thérapeutiques précis, il est le contact privilégié des professionnels de santé qu’il informe et aide au quotidien pour trouver des réponses à leurs différentes demandes. Pour en savoir plus, découvrez les missions en détail du Responsable scientifique régional, son parcours de formation, sa rémunération moyenne et les qualités requises pour exercer cette fonction. Une fiche métier proposée par Michael Page. 

Missions du Responsable scientifique régional

Le MSL se positionne comme un référent médical pour les différents professionnels de santé, au niveau régional. Il est leur interlocuteur et leur délivre des informations et réponses scientifiques et médicales, en lien avec ses spécialités. 
Il est également chargé de nouer des partenariats avec différentes structures et professionnels de santé pour améliorer la prise en charge des patients dans sa zone d’action et faciliter le développement de la recherche clinique. 

Les missions du Responsable scientifique régional se répartissent en différents axes :

  • La gestion de projets médicaux et de développement de la stratégie médicale au niveau régional : définition des enjeux médicaux régionaux, mise en place de plans d’action, respect de la déontologie dans les différents projets, organisation d’opérations médicales, ou encore déploiement de programmes de prise en charge des patients ;
  • La coordination des projets cliniques en région : sélection des projets cliniques, mise en place et suivi des études, exploitation et présentation des résultats préliminaires… 
  • Le conseil et l’information : échanges et information auprès des professionnels de santé, élaboration d’actions de développement d’un réseau de promotion des médicaments et reporting des actions auprès de la hiérarchie et des services de pharmacovigilance ;
  • Le respect de la déontologie : transmission d’information valide et qualitative à visée scientifique (hors promotion), lutte contre la fraude scientifique, communication de l’ensemble des données nécessaires à l’avancée des projets, auto-analyse et amélioration des process de traitement des données et méthodologie. 

Formation et diplôme pour exercer en tant que MSL

Pour devenir MSL ou Responsable scientifique régional, il faut suivre un long cursus d’études. Différentes formations et diplômes suivis de plusieurs années d’expérience sont envisageables : 

  • Un Diplôme d’Etat de Médecin (bac + 9 minimum), 
  • Un Diplôme d’Etat de Pharmacien (bac + 6 minimum),
  • Un Master II en sciences spécialité Médicament, biochimie, biologie… (bac + 5),
  • Un Diplôme d’ingénieur en Sciences délivré par une école privée à Paris ou dans une autre ville de France (bac + 5),
  • Un doctorat dans différents domaines : physique chimie, santé, sciences…

Salaire du Responsable scientifique régional

En France, le salaire brut annuel pour un Responsable scientifique régional débutant est compris entre 55 et 70k€. Après 15 années d’expériences professionnelles, le MSL expérimenté perçoit un salaire brut de 90k€ par an. 

Qualités et compétences requises pour ce métier

En tant que  MSL, il est nécessaire de détenir des compétences métier clés dans le domaine thérapeutique, sur la méthodologie des essais cliniques et le fonctionnement des études de santé. La maîtrise de l’anglais professionnel et de certains outils informatiques (Pack Office) sont essentiels.

Le profil du MSL se définit par un certain nombre de qualités :

  • Le sens de l’écoute et de l’analyse : il récolte au quotidien les besoins des professionnels de santé et doit donc être à leur écoute, comprendre leurs problématiques et envisager des solutions concrètes ;
  • Force de persuasion : il saura, grâce à sa crédibilité scientifique, orienter les leaders d’opinion vers de nouvelles études cliniques ou publications scientifiques concernant le produit testé ;
  • La curiosité : pour apporter des solutions et enrichir ses analyses, le MSL doit être curieux et développer constamment ses connaissances scientifiques et techniques ;
  • Le sens du relationnel : en lien étroit avec différents corps de métier, le Responsable scientifique régional doit être à l’aise dans la communication, savoir exprimer ses idées et pouvoir animer des réunions scientifiques. 
Si vous êtes en recherche d’emploi, visitez la section candidats.

Vous cherchez à recruter ? Contactez-nous

Articles les plus lus