Garant de la mise en place et du suivi des études cliniques, le Chef de projet clinique est aussi appelé Coordinateur de projet clinique ou encore Responsable d’études cliniques. En tant que Chef d'orchestre de l’étude, il travaille avec des équipes variées et doit faire preuve d’une grande rigueur dans la réalisation de ses missions. Michael Page vous propose une fiche métier détaillée pour en savoir plus sur les missions du Chef de projet clinique, la formation nécessaire pour accéder à cette fonction, la rémunération, les qualités requises. 

Les missions du Chef de projet clinique 

Véritable métier de responsabilité, le Chef de Projet Clinique gère un portefeuille de projets de recherche clinique sur les aspects réglementaires, financiers, logistiques, administratifs, organisationnels et humains. Le poste de Chef de projet clinique regroupe de nombreuses missions, réparties sur les trois grandes phases d’une étude clinique  :  

  • L’étude de faisabilité et la mise en place de l’étude clinique,  
  • Le suivi de l’étude et la récolte de données,  
  • L’analyse et la transmission des résultats.  

Une fois l’étude de faisabilité réalisée, le Chef de projet clinique va constituer une équipe de professionnels pour mener à bien sa mission. Il s’entoure ainsi de rédacteurs médicaux, chargés d’affaires réglementaires, statisticiens, codeurs et autres professionnels de santé.  

Il opère un suivi minutieux du déroulement de l’étude clinique et collecte des données pour pouvoir les synthétiser et les communiquer. Il est le garant du respect des réglementations, des démarches administratives, des dépenses budgétaires, des aspects organisationnels et logistiques relatifs au projet.  

Formation et diplôme pour occuper ce poste 

Le métier de Chef de projet clinique n’est pas accessible aux débutants. Il faut avoir une expérience d’au moins 3 années en recherche clinique avant de pouvoir prétendre à cette fonction. 

Du côté des formations et diplômes, il est possible de suivre différents parcours : 

  • Être titulaire d’un diplôme de médecin (bac +11 minimum), 
  • Être titulaire d’un diplôme en pharmacie avec une option recherche (bac+9 minimum), 
  • Détenir un bac +5 en développement clinique au travers d’un master en sciences du médicament ou en biologie, suivi de plusieurs années d’expérience.  

Rémunération du Chef de projet clinique 

Le salaire du Chef de projet clinique peut varier en fonction de l’entreprise dans laquelle il travaille, mais aussi de son expérience et de la spécialisation de sa formation. En France, sa rémunération est d’en moyenne 41 800 euros brut par an, soit 3480€ bruts par mois.  

Après plusieurs années d’expérience en tant que Chef de projet clinique, il pourra évoluer vers un poste de Directeur des Opérations Cliniques ou Directeur Médical.  

Qualités et compétences nécessaires à l’exercice de cette fonction 

De nombreuses qualités et compétences sont cruciales pour réussir dans la fonction de Chef de projet clinique. 

  • L’organisation : ce spécialiste des études cliniques doit gérer de nombreuses tâches inhérentes au développement clinique et échanger avec de nombreux interlocuteurs. Il doit donc être très organisé, savoir gérer les priorités et pouvoir s’adapter rapidement en cas de problèmes ou de conflits.  
  • Le management : le Chef de projet clinique chapeaute une équipe pluridisciplinaire, il doit donc impérativement avoir de solides compétences en management. Son rôle est de stimuler, motiver et dynamiser les membres de son équipe, pour mener à bien les études cliniques. 
  • Le relationnel : dans l’exercice de ses fonctions, le coordinateur de projet clinique échange avec des interlocuteurs variés. Il doit donc impérativement avoir une aisance relationnelle et savoir communiquer facilement avec autrui.  
  • La rigueur : pour être valides, les études cliniques doivent respecter des protocoles et des réglementations très strictes. Le Chef de projet doit donc être particulièrement rigoureux dans son travail et dans sa gestion de projet.  
  • L’esprit d’analyse : avant le lancement de l’étude et après sa réalisation, le Chef de projet clinique doit être en mesure d’analyser le besoin de l’entreprise, d’évaluer les risques et de retranscrire un compte-rendu détaillé des résultats. Il doit savoir prendre du recul sur l’ensemble du projet et synthétiser les différentes informations pour constituer des rapports complets.   

Articles les plus lus