Exerçant pour le compte d’un laboratoire pharmaceutique, le Délégué médical agit comme un véritable promoteur des nouveaux produits et médicaments. Il est également connu sous le nom de Visiteur médical. Relationnel, opérations de communication, visites des professionnels de terrain… : ce poste nécessite une mobilité géographique. Découvrez les missions de ce professionnel, sa rémunération ou encore son parcours de formation, grâce à cette fiche métier détaillée proposée par Michael Page.  

Les missions du Délégué médical 

La mission principale du Délégué médical est de présenter et valoriser les nouveaux produits et médicaments du laboratoire pharmaceutique qui l’emploie, auprès des professionnels de santé (médecins, pharmaciens, vétérinaires, dentistes, …). Son but : les inciter à utiliser et prescrire ces solutions.  

Pour y parvenir, il réalise une présentation détaillée des molécules, des effets du médicament, de la posologie et des éventuels effets secondaires au cours de réunions professionnelles, de formation ou de congrès médicaux.  

Voici un aperçu des différentes tâches qui lui sont confiées : 

  • Organisation d’entretiens et de réunions d'informations ; 
  • Gestion d’un réseau de relations ; 
  • Mise en place d’actions de communication et de promotion pour mettre en avant ses produits, molécules et médicaments ; 
  • Veille concurrentielle et sectorielle ; 
  • Rédaction de rapports d’activité. 

Formation et diplôme pour accéder à cette fonction 

Pour devenir Délégué médical, il est nécessaire de suivre une formation reconnue par le CPNVM (Comité Professionnel National de la Visite Médicale). Plusieurs parcours sont possibles : 

  • Un Diplôme Universitaire de Visiteur Médical, 
  • Une licence pro Métiers de la promotion des produits de santé, 
  • Un Master scientifique.  

Il est également possible de se former au sein d’une école privée pendant 9 à 12 mois, certaines ayant reçu un agrément du CPNVM. 

Après ces cursus de formation et lors de son embauche au sein d’un groupe pharmaceutique, le visiteur médical obtient une carte professionnelle de la part du CPNVM, qui sera renouvelée chaque année à la demande de l’entreprise. Sans cette carte professionnelle, il n’est pas possible d’exercer la fonction de Délégué médical. 

La rémunération du Délégué médical 

Au début de sa carrière, un Délégué médical en France perçoit une rémunération brute comprise entre 24 et 27k€ par an, à laquelle s’ajoutent différentes primes et indemnités (déplacements, bonus, …).  

Après quelques années d’exercice, selon son expérience et le laboratoire qui l’emploie, le Délégué pharmaceutique peut espérer percevoir un salaire brut compris entre 28 et 40k€ par an, s’ajoute à cela une  partie  variable de 30% répondant à l’atteinte d’objectifs fixés par le laboratoire. Après 15 années d’expériences professionnelles, le Délégué médical peut percevoir jusqu’à 50k€ de salaire brut annuel en fixe. 

Qualités et compétences requises 

Pour réussir dans la fonction de Délégué médical, il est nécessaire d’être particulièrement à l’aise dans le relationnel et la communication. En contact permanent avec le corps médical, le Délégué médical doit entretenir des liens étroits avec lui, participer à des réunions d’informations et planifier des rendez-vous de présentation.  

Il doit également maîtriser à la perfection les données concernant les produits et médicaments qu’il promeut mais aussi les réglementations en vigueur dans son secteur, il doit donc impérativement être doté d’une bonne mémoire.  

En fin stratège, il doit être en mesure d’analyser les besoins de ses contacts et de leur proposer des solutions adaptées.  

Rigueur et motivation seront également des atouts pour atteindre les objectifs du Délégué médical et lui permettre de fournir des rapports positifs à sa hiérarchie.  

Au niveau des connaissances, il faut avoir de solides bases scientifiques pour pouvoir fournir les bonnes informations et expliquer en détail les usages des produits.   
 

Articles les plus lus