La récente étude de Michael Page Technology sur le panorama du recrutement et de l’emploi IT en France révèle un marché de l’IT toujours dynamique et porteur, mais inégalement favorable aux professionnels de l’IT. Comment expliquer ce phénomène ? Quelles sont les expertises recherchées par les entreprises et les technologies à maîtriser aujourd’hui pour bénéficier d’un haut niveau d’employabilité ? 

Portrait-robot du professionnel de l’IT

Malgré une féminisation progressive et l’entrée sur le marché, notamment via les métiers de la Data, de jeunes ingénieures et analystes, les métiers de l’IT restent majoritairement masculins. En 2021, les femmes ne représentent ainsi que 20% des professionnels de l’informatique.  

Des professionnels majoritairement issus d’écoles d’ingénieurs et de formations scientifiques universitaires ou de cycles techniques de niveau bac +2, mais aussi, pour 7% d’entre eux, autodidactes.

Côté expérience professionnelle, on observe des profils majoritairement expérimentés, avec près de 80% enregistrant au moins 8 ans d’expérience sur les métiers de l’IT. 46% indiquent une durée moyenne des expérience supérieure ou égale à 5 ans tandis que 41% changent de poste plus régulièrement (expériences de 2 à 4 ans). 

Près de 4 professionnels sur 10 interviennent sur une expertise fonctionnelle ou transverse tandis que 2 sur 10 évoluent sur les métiers du développement et du test. Les experts de la Data (4%) ou de la Sécurité Informatique (3%), très recherchés par les entreprises, restent rares, du fait notamment d’une demande encore récente et de formations encore trop peu nombreuses ou démocratisées pour aller vers ces métiers.

professionnels tech

>> Lire aussi : Marché de l’emploi IT : quels sont les nouveaux enjeux de recrutement ?

Quelles sont les aspirations des professionnels de l’IT en matière de missions et de statut ?

Les experts de l’IT citent le développement des compétences et la diversité des missions comme critères prioritaires dans le choix d’un poste. Les professionnels ayant le statut de salarié ou de ressource interne à l’entreprise (60% des répondants) indiquent privilégier ce statut pour la sécurité de l’emploi qui en découle, alors que les salariés d’une Entreprise de Services du Numérique (ESN) soit 25% des répondants, favorisent l’intérêt des missions. Les Freelances (11% des répondants) choisissent ce statut avant tout en raison de l’autonomie et de la liberté qui en résultent.

statut pro tech

Concernant le type d’entreprise privilégié dans la recherche d’un nouveau poste, 57% des professionnels en recherche d’emploi n’ont pas de préférence quant au type de structure qu’ils souhaitent intégrer (61% pour les jeunes diplômés), le critère de l’accès à l’emploi étant prépondérant. 21% préfèrent rejoindre une ETI ou un groupe, 18% une TPE/PME et 4% une start-up.

Ces chiffres montrent que si le critère numéro 1 des professionnels de l’IT est d’accéder à un emploi peu importe le type de structure, ils privilégient néanmoins les entreprises plus à même de résister à la crise, type ETI ou groupe.

Sacha Kalusevic, Directeur Senior chez Michael Page Technology.

>> Lire aussi : Femmes dans la tech : quelle réalité professionnelle ? 

La recherche d’emploi des professionnels de l’IT

36% des professionnels de l’IT en recherche de poste n’ont aujourd’hui aucune piste d’emploi. Alors que 8 entreprises sur 10 ont font part de leur besoin de recruter des experts IT, ce chiffre peut interroger. La problématique de fond aujourd’hui porte sur l’inadéquation entre compétences disponibles et besoins des organisations

recherche emploi tech

Ainsi, les profils répondant aux besoins conjoncturels des entreprises sont les plus sollicités, mais restent rares sur le marché. Parmi les plus prisés, les Ingénieurs ou Architectes Cloud, les Ingénieurs en Cybersécurité, les Ingénieurs DevOps et SecOps, les Data Analysts, Data Architects, Data Scientists, Data Engineers, les Développeurs spécialisés Sharepoint, NodeJS, Magento et les experts SalesForce, Dynamics, Azure et Sage X3.

expertises tech recherchees

>> Lire aussi : Le Top 10 des métiers clés de l'IA et de la Data.

La formation comme clé de l’employabilité pour les professionnels de l’IT

Selon notre étude, seuls 54% des professionnels de l’IT ont suivi des formations en vue de développer de nouvelles compétences sur leur poste actuel au cours des 2 dernières années. Dans le même temps, seuls 43% ont suivi des formations en vue de développer des compétences permettant d’évoluer vers un nouveau poste

Tant lorsqu'ils sont en poste que dans le cadre d’une recherche d’emploi, la formation professionnelle et la spécialisation sur certaines expertises “en demande” peuvent être de réels atouts pour les professionnels du secteur. A la clé, des évolutions de carrière, des changements de poste permettant d’envisager de nouvelles missions, et des hausses de rémunérations...
 
>> Lire aussi : Les salaires des professionnels de l’IT.

[ETUDE] Le marché de l'emploi IT en France de Michael Page

Si vous êtes en recherche d’emploi, visitez la section candidats.

Vous cherchez à recruter ? Contactez-nous

Articles les plus lus