La saga Star Wars devrait-elle figurer au programme des formations en management ? Le dernier épisode, Star Wars - épisode VIII – Les derniers jedis, vient de sortir en salle et nous réserve sûrement de nouveaux enseignements. Car si l’histoire se déroule « il y a bien longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine », de nombreuses leçons de management – à l’attention des jeunes et moins jeunes padawans - peuvent être tirées des différents volets de la saga. Retour sur les trois immanquables de l’épisode VII, Le réveil de la force.

Pérennisez et développez les forces de vos collaborateurs. 

Dans Star Wars Episode 7, alors que Han Solo meurt, Chewbacca, aidé de Rey, parvient à s’échapper à bord du Faucon Millenium. Mais cela n’aurait pas jamais été possible si Chewbacca et Han Solo n’avaient pas formé et fait évoluer Rey au préalable, en lui donnant accès à de nouveaux savoirs et compétences.

La montée en compétences des collaborateurs est devenue un enjeu stratégique pour les entreprises, en recherche constante de performance. Alors, passez en mode Talent Management ! Partez du principe que chacun des collaborateurs possède des talents et un potentiel qu’il convient de détecter et de développer pour atteindre des objectifs stratégiques. En adoptant cette logique, vous serez naturellement amené à proposer des plans de formation personnalisés à vos collaborateurs et verrez rapidement les performances de votre équipe évoluer ! Rapprochez-vous d’un organisme de formation ou du service RH/Talent Management de votre entreprise qui saura vous accompagner sur ce point.

Préoccupez-vous du bien-être de vos collaborateurs

Se faire kidnapper et être forcé de parader en armure blanche, sous le joug d’un manager abusif, sans jouir d’aucun avantage : on a vu mieux comme expérience collaborateur ! Dans ces circonstances, pas étonnant  que Finn ait décidé de quitter le Premier Ordre pour rejoindre la résistance.

Il en va de même en entreprise : un salarié heureux est 31% plus productif, 55% plus créatif et surtout 9 fois plus loyal qu’un salarié mal dans ses baskets. Offrir à ses collaborateurs une bonne qualité de vie au travail, c’est désormais indispensable ! Et comme la majorité des employés associent le bien-être au travail au respect et à la reconnaissance, votre rôle en tant que manager est primordial. Mais comment fidélisez vos équipes en influant sur leur bien-être ? Plusieurs leviers sont à votre disposition.

Recrutez vos collaborateurs pour leurs soft skills, pas seulement leurs compétences

Il ne fait aucun doute que la force est puissante chez Kylo Ren, mais ce n’est pas parce qu’une personne est très talentueuse que c’est la plus indiquée pour telle mission ou tel environnement de travail…

Révélation récente dans le monde des RH : les compétences seules ne suffisent plus. Les DRH et recruteurs français s’accordent aujourd’hui sur l’importance du savoir-être et des qualités humaines (soft skills) des candidats et en font, au même titre que la formation ou l’expérience professionnelle, un critère de sélection de leurs futurs collaborateurs. Ainsi, lorsque vous recrutez un futur membre de votre équipe, il est essentiel d’accorder autant d’importance à sa personnalité, à ses soft skills, qu’aux compétences techniques dont il est potentiellement doté. Car au quotidien, c’est tout autant la personne qu’il est que ce qu’il est capable de faire qui permettra à votre équipe d’avancer sereinement. Pour cela vous pouvez vous aider de nombreux outils de recrutement affinitaire axés sur l’évaluation de la personnalité et de l’intelligence émotionnelle, comme par exemple l’assessment center.

Managers, que la force soit avec vous !

Si vous êtes en recherche d’emploi, visitez la section candidats.

Vous cherchez à recruter ? Contactez-nous

Articles les plus lus