Les métiers des systèmes d’information sont au coeur d’un réel paradoxe : les entreprises s’arrachent les professionnels du secteur alors que peu d’étudiants se dirigent vers cette filière, par méconnaissance. Marlène Ribeiro, directrice du service SI chez Michael Page, lève le voile sur ce secteur attractif.

N’existe-t-il pas une confusion sur la terminologie de SI, entre Système informatique et Système d’information ?

Effectivement. On parle à l’origine de système informatique, mais les SI ont suivi l’évolution technique et l’on parle maintenant de système d’information. Car les SI ne sont pas que techniques : les systèmes d’information sont le trait d’union entre l’informatique et le business au sein d’une organisation.

Cela ne dénote-t-il pas une certaine méconnaissance du secteur des SI chez les étudiants ?

Il est clair que le secteur des systèmes d’information est un secteur complètement méconnu des personnes qui ne sont pas encore entrées sur le marché du travail ! Pour un jeune bachelier, « SI » égal « développement informatique ». Or, s’il y a bien des profils techniques dans les métiers SI, il y a tout un pan du secteur qui ne nécessite pas de compétences particulières en informatique ! Peu d’étudiants s’orientent donc vers les filières des systèmes d’information, alors que ces métiers deviennent très attractifs auprès de ceux qui sont entrés dans le monde de l’entreprise et qui ont découvert leur importance.

Comment accède-t-on aux métiers fonctionnels dans les systèmes d’information ?

Les postes en relation avec le business dans les systèmes d’information, comme chef de projet ou architecte, sont ouverts aux étudiants formés dans les écoles de commerce ou dans les écoles d’ingénieurs généralistes. Certaines de ces écoles – ainsi que les écoles d’ingénieurs en informatique – proposent des spécialisations SI, mais il existe aussi des formations spécifiques SI. Néanmoins, les écoles tardent à s’adapter alors qu’il y a énormément de postes à pourvoir dans les métiers SI. La voie royale, ce sont les formations qui mènent directement aux métiers SI, les entreprises s’arrachent ces diplômés.

Quelles entreprises recrutent dans le secteur des systèmes d’information ?

Les entreprises qui recrutent le plus dans les SI, ce sont les sociétés de services, les SSII. Elles représentent 80% des recrutements. Les 20% restant se partagent entre les « entreprises finales » principalement. On appelle comme cela les entreprises utilisatrices de ces systèmes d’information, qui sont généralement des grandes entreprises. Elles possèdent toujours un département SI, plus ou moins important, afin de piloter leurs systèmes d’information. On trouve aussi les éditeurs de logiciels au rang des entreprises qui recrutent, ainsi que les acteurs du web, les sites de e-commerce notamment.

Quelles sont les évolutions de carrière pour les professionnels des systèmes d’information ?

Les métiers SI sont très évolutifs, on parle généralement de cycles de trois ans. Les profils techniques (ingénieurs développeurs, ingénieurs réseaux) peuvent s’orienter vers des rôles de pilotage des projets ou évoluer vers des postes en contact avec le business. Les profils fonctionnels quant à eux redéfinissent régulièrement leurs missions et leur périmètre. Les professionnels du secteur sont très courtisés, donc généralement soient ils évoluent dans l’entreprise, soient ils vont voir ailleurs ou décident de se lancer à leur compte.
Il est fréquent de voir des jeunes diplômés à bac +5 débuter dans les métiers SI à 35k€ par an. Au bout de trois ans, ils atteignent rapidement 45k€, et cela peut monter jusqu’à 80K€, 90K€, 100K€ !
Découvrez nos offres d'emploi dans le secteur: "Systèmes d'information".
Si vous êtes en recherche d’emploi, visitez la section candidats.

Vous cherchez à recruter ? Contactez-nous

Articles les plus lus