Qu’il soit appelé Contrôleur financier (de l’intitulé anglo-saxon « Financial Controller ») ou Directeur administratif et financier (DAF) d’une filiale, d’une business unit ou d’un site de production, cette fonction a pour vocation la gestion financière et administrative d’une unité de gestion (centre de profit et/ou de coûts). Toute la lumière faite sur le métier de contrôleur financier : salaire, études, formation, rôle et description du poste de contrôleur financier avec ses qualités et compétences.

Quel est le rôle du contrôleur financier ?

Référent technique auprès de tous les employés au sein de la structure sur les questions financières, il sera le garant auprès du groupe de la qualité des chiffres et des remontées financières à travers le reporting périodique (annuel, trimestriel et/ou mensuel), et l’analyse des éléments administratifs et financiers de l’entreprise. Il se positionne en outre comme business partner auprès du Directeur général de la société, participant au pilotage de la performance et des objectifs à travers la production de rapports d’activité et siégeant au comité de direction de l’entité.

Missions et responsabilités du contrôleur financier

Les responsabilités et missions du métier de contrôleur financier sont traditionnellement les suivantes :
  • Être le garant de la conformité et de la fiabilité des comptes sociaux de la filiale/site, en s’appuyant sur une équipe de collaborateurs comptables sur site ou intégrée à un éventuel centre de services partagés du groupe
  • Établir les comptes sociaux et fiscaux de la société et l’ensemble des déclarations afférentes
  • Etre chargé d’animer l’ensemble du processus budgétaire en relation avec les Directions opérationnelles de l’entité
  • Assurer et contrôler la production et la régularité du reporting à destination du groupe
  • Gérer le contrat, la trésorerie et le suivi des relations avec les banques, en l’absence de cashpooling
  • Implémenter la déclinaison opérationnelle, la répartition et l’application au niveau local de l’ensemble des projets initiés par la Direction financière groupe
  • Assurer le pilotage des phases de tests et la mise en place d’actions ad hoc sur décision du Directeur général de l’entité : mise en place d’un nouvel ERP ou d’un nouveau système comptable, application d’un plan de réduction des coûts, validation de projets d’investissement...

Rattachement et évolution du contrôleur financier

Directeur général de l’entité

Dans le cadre d’organisation matricielle, la fonction est rattachée hiérarchiquement au Directeur général local et fonctionnellement au Directeur financier groupe ou au Contrôleur financier international.

Quelles perspectives d’évolution pour le poste de contrôleur financier ?

Ce type de profil cadre a tendance à évoluer vers des postes de Contrôleur sur des entités plus cotées et importantes ou à être promu à des positions auxquelles il était rattaché : Directeur général de filiales, Contrôleur financier international au sein de la maison mère ou Directeur administratif et financier groupe.

Profil et formations du « Financial Controller », comment devenir un contrôleur financier ?

Traditionnellement diplômé d’une école de commerce (avec une spécialité ou un master finance, contrôle de gestion & audit, management et contrôle de gestion…) ou d’une formation supérieure en université ayant débouché sur un diplôme supérieur de comptabilité, le Contrôleur financier doit posséder de solides compétences techniques, à la fois en comptabilité et en contrôle de gestion.
Si les fonctions impliquent l’encadrement d’une équipe comptable ou de Contrôleurs de gestion, des compétences managériales validées sont alors attendues. Les candidats présentant une expérience forte en cabinet d’audit ou cabinet d’expertise comptable seront valorisés.
En tant que membre du comité de direction et participant au pilotage d’une unité de gestion, sa collaboration avec les autres Directeurs est facilitée par une bonne sensibilité « business » et des connaissances sectorielles idoines. Les personnes ayant occupé des fonctions de Responsable comptable ou de Responsable du contrôle de gestion seront privilégiées pour ce type de poste. En interne, ce poste peut aussi être confié à des Auditeurs internes confirmés du groupe.
Dans des contextes de filiales françaises de groupes internationaux, la maîtrise de l’anglais, des législations et différentes normes juridiques et comptables est souvent requise, les états financiers se faisant sous normes françaises (CRC) alors que des normes internationales (IFRS, US GAAP, UK GAAP...) s’appliquent aux reportings.
Il s’agit d’un poste stratégique pour la société, fortement exposé puisqu’il s’exerce à la fois en collaboration rapprochée avec la Direction locale et en interface avec le groupe. On constate cependant qu’au sein de nombreux groupes, la généralisation de mise en place d’ERP fortement intégrés, de stratégies de cash-pooling et de centres de services partagés sur les fonctions support engendre une réduction relative des responsabilités du Contrôleur financier au niveau local. Ce dernier est donc amené à se recentrer sur sa principale fonction opérationnelle.

Rémunération – Quel salaire et combien gagne un contrôleur financier ?

Expérience

0 à 2 ans

2 à 5 ans

5 à 15 ans

15 ans et +

Salaire

Min

-

60k€

70k€

80k€

Max

-

80k€

100k€

150k€

*Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes annuelles.

Le salaire pour ce type de fonction implique de façon quasi-systématique une part variable (prime).
La part variable a connu une grande augmentation ces dernières années, pouvant atteindre 15 à 20 % du salaire de base. Elle peut aussi être associée à des avantages supplémentaires du type véhicule de fonction ou stock-options.

Retrouvez tous les salaires des métiers du secteur financier dans notre étude de rémunérations

Articles les plus lus