Rôle et missions du Juriste Droit Social

Le Juriste Droit Social, régulièrement rattaché à la fonction RH, mais occasionnellement à la fonction juridique, intervient sur l’ensemble des sujets touchant aux relations individuelles du travail. Il conseille les équipes RH et les opérationnels sur toutes les questions relatives à ce domaine, rédige les contrats de travail, et accompagne les suivis disciplinaires, les licenciements, les transactions etc.
Il gère également les relations collectives du travail, par l’animation du CE, et par des contacts réguliers avec les syndicats, les délégués du personnel et CHSCT (comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail).
Le Juriste Droit Social a un rôle stratégique en binôme avec le DRH dans la préparation des IRP (Instances représentatives du personnel). Il conseille sur les opérations de type accords collectifs, restructuration, et plan de sauvegarde. Selon l’organisation, il peut co animer les instances avec le DRH.
Enfin, il suit tous les contentieux liés à l’entreprise.
Les actualités et les réformes juridiques, la judiciarisation des Ressources Humaines, et la prévention des risques psychosociaux continuent à positionner cette fonction au cœur du dispositif RH. Cette fonction est très recherchée sur le marché.

Formations et parcours – le profil du Juriste Droit social

De formation supérieure en droit social (Master 2 DEA ou DESS), les candidats justifient d’une expérience en cabinet d’Avocats ou en entreprise.
Le Juriste Droit Social peut évoluer en tant que Responsable/Directeur des Affaires Sociales.

Rémunération et évolution de salaire


 

0 à 2 ans

2 à 5 ans

5 à 10 ans

10 à 15 ans 15 ans et + Tendance

 Juriste Droit Social

33-38 38-45 45-65 65-75 75-80 =
Retrouvez toutes les rémunérations dans notre dernière Etude de rémunérations.

Articles les plus lus