Rôle et missions du Directeur / Responsable Juridique

En fonction de la taille de l’entreprise, le Directeur Juridique ou Responsable Juridique se voit confier la responsabilité de l’ensemble de la fonction juridique au niveau d’une spécialité juridique, d’une activité, d’une filiale ou d’un groupe entier. Le Directeur/Responsable Juridique est classiquement rattaché, en fonction de la taille de la structure, à la Direction Générale ou à la Direction Financière. 
Le Directeur Juridique initie la stratégie juridique et en définit les conditions d’application.

Sa fonction revêt de plus en plus fréquemment une dimension internationale.

Il s’appuie souvent sur une équipe pour prendre en charge l’ensemble des problématiques juridiques liées à l’activité de la société. 
Plus l’équipe juridique travaillant à ses côtés sera étoffée, plus le Directeur/Responsable Juridique sera dédié au management de son équipe et positionné comme un bras droit stratégique des dirigeants. Ainsi son activité opérationnelle sera réduite aux sujets stratégiques et/ou confidentiels. 
Dans le cadre d’une équipe plus étroite (jusqu’à 6/8 personnes), le Directeur/Responsable Juridique alliera compétences managériales, pilotage de la stratégie juridique et gestion opérationnelle intense des sujets. A ce titre, le Directeur/Responsable Juridique pourra intervenir, avec son équipe, sur les sujets suivants :
  • Contrats : rédaction et négociation des contrats métier (liés à l’activité de la structure) et hors métier (liés au fonctionnement de la structure, en support à la DSI, la Direction Marketing, la Direction des Services Généraux, etc),
  • Corporate – M&A : gestion de la vie des sociétés du groupe, opérations de restructuration interne et croissance externe,
  • Contentieux : gestion des contentieux commerciaux, sociaux, etc. de la structure, pilotage des avocats,
  • Fiscalité : en cas d’absence de spécialiste dans la structure,
  • Droit Social : en cas d’absence de spécialiste dans la structure,
  • GDPR (fonction DPO) : mise en place, déploiement et suivi de la procédure de gestion des données personnelles imposée par le Droit Communautaire,
  • Compliance : mise en place, déploiement et suivi de la procédure mise en place par la réglementation (Code de conduite, lutte anti-blanchiment, politique anti-cadeaux, etc)
  • Regulatory : dans certains secteurs type télécom, énergie, pharmaceutique, la réglementation est beaucoup plus étoffée et plus stricte, dans ce cas, le Directeur/Responsable Juridique sera responsable du respect de ces règlementations,
  • Divers (en fonction du secteur d’activité) : droit de la consommation, propriété intellectuelle ou industrielle, procédures collectives, droit de la concurrence, etc.
     
Le Directeur/Responsable Juridique peut également être amené à intégrer une structure dans laquelle le juridique est externalisé (TPE/PME essentiellement), avec pour mission de ré-internaliser la fonction. Dans ce cas le poste de le Directeur/Responsable Juridique sera factuellement un poste de Juriste Unique, mais pourra très probablement avoir vocation à évoluer sur du management en cas de développement d’une équipe à moyen ou long terme.

Formations et expérience – le profil du Directeur / Responsable Juridique

De formation supérieure spécialisée en droit (Master 2 ou équivalent), les candidats disposent également souvent d’un diplôme étranger international (type LL.M) ou d’une double formation (type école de commerce) et d’une expérience en entreprise ou en cabinet d’avocats.
L’expérience en cabinets d’avocats (métier souvent plus orienté réflexion, rédaction et consultation) peut être un atout, mais n’est pas indispensable dans la mesure où l’entreprise recherche de plus en plus des juristes extrêmement orientés « business », c’est-à-dire, ayant une lecture « risques » (notamment financiers) des sujets et problématiques, afin d’apporter une réponse rapide, synthétique et efficace aux opérationnels, le but étant d’accompagner et de fluidifier le business et non de le ralentir.
La maitrise courante de l’anglais, dans la mesure où les entreprises se développent de plus en plus à l’international, devient souvent un incontournable. Il faut donc y penser dès ses études de Droit.

Rémunération et évolution de salaire

Les rémunérations des Directeurs ou des Responsables Juridiques se caractérisent par de forts écarts d’une entreprise à l’autre. Cette hétérogénéité tient aux nombreux facteurs influençant la composition de la rémunération. Dans les premiers facteurs de variation, on doit citer le chiffre d’affaires de l’entreprise, sa zone d’intervention (nationale ou internationale), mais aussi la taille de l’équipe supervisée.
Incidemment, le secteur d’activité, la présence au comité de direction et le rattachement hiérarchique influent sur le niveau de rémunération.


 

PME

ETI

GE

 Directeur / Responsable Juridique

50-80 75-130 90-250
Retrouvez toutes les rénumérations dans notre dernière Etude de Rémunération.

Articles les plus lus