Aujourd’hui, la tendance est au vert et à la recherche d’impact sociétal positif. De plus en plus d’entreprises recherchent ainsi des collaborateurs dotés d’une double compétence, technique et RSE (Responsabilité Sociétale de l’Entreprise), afin d’exercer des métiers dits “verts” ou “durables”. Mais que signifient concrètement ces appellations ? Et sous quelles formes se présentent ces nouveaux métiers ? Le point.

Des métiers à impact positif pour répondre à des problématiques globales 

Les métiers durables, étroitement liés à la question de la RSE, renferment des professions dont les missions et les compétences ont pour but de mesurer, prévenir, maîtriser et corriger les impacts négatifs de l’activité économique sur notre écosystème global.  

Ces métiers ont vocation à travailler sur la dimension environnementale comme sociale, et vont ainsi contribuer à préserver les ressources naturelles pour certains (achats responsables, efficacité énergétique, décarbonation, …), à renforcer la justice sociale (lutte contre les discriminations ou le travail dissimulé, promotion de l’égalité des chances pour plus de diversité et d’inclusion, …) ou à améliorer le bien-être des collaborateurs dans l’entreprise pour d’autres.  

L’attente du grand public, des consommateurs et des investisseurs est de plus en plus importante en matière de changement environnemental et durable. Cette tendance se retrouve largement au niveau des demandeurs d’emploi, qui portent un intérêt croissant au sens et à l’impact sociétal positif des missions et postes proposés par les entreprises. La notion d’impact positif tend même à devenir, pour les plus jeunes notamment, un critère de choix professionnel. 

>> Lire aussi : La RSE, un levier de marque employeur pour attirer et retenir les talents.

Des missions durables qui s’intègrent progressivement dans de nombreux métiers 

Certains postes très spécifiques sont tournés exclusivement sur la notion de durabilité (sustainability en anglais) : pensons par exemple aux fonctions de Responsable RSE/Développement durable, Responsable de mission handicap, Responsable de la diversité ou encore Responsable de l’environnement. Mais au-delà de ces nouveaux métiers engagés, la thématique durable infuse progressivement au sein de métiers existants, en leur donnant une coloration verte, sociétale et responsable :

  • Les métiers de la finance autour des fonctions d’audit ou d’analyse, avec l’idée d’investissement responsable (ISR) ou de finance durable ou finance verte,  
  • Les métiers de l’ingénierie autour des thématiques énergétiques (énergies renouvelables notamment), HSE (hygiène, sécurité, environnement), ou de la recyclabilité, 
  • Les métiers de l’immobilier et de la construction autour de l’isolation, de la rénovation avec une notion forte de performance énergétique et environnementale, 
  • Les métiers des achats autour du sourcing des produits et services et des achats responsables
  • Les métiers de la communication, du marketing et de l’IT autour des dimensions de marques, d’éthique ou des questions de pollution numérique.  

Cette tendance encore émergente annonce un mouvement d’une ampleur considérable ; on estime en effet que 50% des métiers d’avenir n’existent pas encore, et qu’ils tendront à s’orienter largement vers cette thématique de durabilité

Une nouvelle donne qui implique d’accompagner le changement, et d’emmener avec soi l’ensemble des parties prenantes de l’écosystème de l’entreprise : engagement des collaborateurs, sollicitation des partenaires et prestataires, développement de nouveaux services pour les clients, diffusion des bonnes pratiques dans la sphère publique, … Il s'agit aujourd'hui de remettre en question une manière traditionnelle de gérer l’entreprise en avançant concrètement sur les sujets d’actualité et de changement, afin de générer - ou de participer à créer - un impact positif sur ce qui nous entoure.

Vous souhaitez être accompagné(e) pour vos recrutements de professionnels sur les nouveaux métiers de la RSE ou sur des fonctions plus traditionnelles à impact positif (finance, achats, énergie, construction, …) ? Contactez notre expert, Aurélien Beaucamp, Partner Corporate Social Responsability chez PageGroup.

Découvrez notre politique RSE et nos engagements en faveur d'un recrutement éthique et responsable dans notre rubrique dédiée :

Michael Page, acteur engagé pour un recrutement éthique et responsable

Join over 80,000 readers!
Receive free advice to help give you a competitive edge in your career.