Alors que la crise de la covid-19 a fortement impacté certains secteurs industriels comme l’automobile, dont seulement 62% des capacités étaient utilisées en juillet 2020 , ou l’aéronautique, avec un trafic aérien mondial qui ne retrouvera pas son niveau d’avant crise avant 2024 , d’autres ont été plus préservés ou ont vu leur activité croître de façon conséquente comme le médical, la pharmaceutique, l’énergie ou l’agroalimentaire. Étoiles montantes des dernières années, les ingénieurs et techniciens ont été et seront très sollicités dans les secteurs préservés par la crise.  PageGroup, cabinet international leader du recrutement et de l’intérim spécialisés, publie son étude de rémunérations 2021 qui passe au crible la grille de salaire de plus de 800 métiers et 23 secteurs. Découvrez les grandes tendances des métiers Ingénieurs & Techniciens.

La crise de la covid-19 a mis en lumière de nombreux secteurs qui n’ont pas cessé leurs activités ou ont même connu un regain d’activité. Nous constatons que les recrutements se poursuivent dans les secteurs de l’agro-alimentaire, du médical ou de l’industrie pharmaceutique et reprennent progressivement dans le reste de l’économie, notamment dans les services techniques aux entreprises (maintenance par exemple). Les PME/ETI de ces secteurs prévoient de recruter afin d’assurer les commandes passées avant ou pendant le confinement. Néanmoins, la crise aura probablement un impact d’ici fin 2020 du fait du peu de commandes passées pendant la crise sanitaire. 

explique Julien Weyrich, Directeur Senior chez Page Personnel.

Les profils phares en 2021

Top 5 des profils qui seront les plus sollicités en 2021

Directeur Excellence Opérationnelle
Responsable Maintenance
Technicien de Maintenance
Technicien SAV
Ingénieur en Electronique Embarquée    

Jeunes diplômés : le profil star en 2021 

Technicien de Maintenance

Les métiers en lien avec la production feront notamment partie des profils les plus recherchés en 2021, avec par exemple le métier de Directeur Excellence Opérationnelle. Ce manager bénéficie d’une vision stratégique des chaînes de production et de la supply chain et à ce titre est un élément clé en matière d’optimisation de la performance industrielle. Grâce à son expertise et sa proactivité, il est un moteur du changement au sein de l’entreprise. Un Directeur Excellence Opérationnelle se verra proposer une rémunération comprise entre 90 000€* et 130 000€*. 

Déjà extrêmement recherché en 2020, le Responsable Maintenance, aussi appelé Directeur Maintenance, restera parmi les profils les plus pénuriques en 2021. Le Responsable Maintenance anime l’ensemble des opérations de maintenance : préventive, curative, prédictive et d’amélioration continue. Il pilote les budgets de maintenance et encadre une équipe de spécialistes pour optimiser la performance des installations.
Grille de rémunération pour ce poste : à partir de 2 ans d’expérience dans la fonction, ce type de profil pourra disposer d’un salaire minimum de 45 000€* et jusqu’à 75 000 € pour des profils plus expérimentés (entre 5 et 15 d’expérience).  

Le Conducteur de Ligne Agroalimentaire fait partie des fonctions phares qui n’ont pas connu la crise et qui se sont même révélées en 2020. Issu d’une formation Bac +2, il gère la production de plusieurs lignes de fabrication tout en opérant lui-même les réglages nécessaires. Disposant d’une forte connaissance des machines, il veille à ce que la production soit conforme aux règles d’hygiène et qualité.
Grille de rémunération pour ce poste : en début de carrière (0-2 ans), un Conducteur de Ligne agroalimentaire pourra prétendre à une rémunération comprise entre 22 000€* et 25 000€* qui évoluera entre 28 000€* et 32 000€* pour les profils les plus expérimentés (5-15 ans).

Croissance des missions de Management de Transition

Les PME/ETI reprennent les recrutements mais la prudence est de mise dans les grands groupes qui ont pour beaucoup annoncé le gel des recrutements jusqu’en fin d’année. Ces structures se sont constituées des équipes solides au fil du temps qui peuvent leur permettre de capitaliser sur leurs effectifs et de privilégier des solutions sur-mesure telles que le Management de Transition pour répondre à des besoins précis dans cette période particulière. 

analyse Fatine Dallet, Directrice Senior chez Michael Page.

Les entreprises investissent dans les profils experts que sont les managers de transition pour remplir des missions ponctuelles très précises notamment la gestion de projets de conduite du changement (53% des cas) ou la gestion de crise (13% des cas). Ces grands projets de transformation peuvent concerner aussi bien les fonctions Finance, Achats, Supply chain que les Opérations ou l’exploitation. La solution proposée par ce statut séduit par sa flexibilité mais aussi par le niveau d’expérience et de conseil proposés par ces managers. Si cette nouvelle forme de travail n’est encore connue que par 45% des cadres actifs, elle permet aux entreprises d’avoir recours, sur une durée courte et déterminée, à des compétences managériales opérationnelles très qualifiées. Cette solution managériale est particulièrement pertinente pour le secteur de l’ingénierie qui connait, dans beaucoup de secteurs, une demande accrue en production.


* rémunération annuelle brute fixe en euros

TÉLÉCHARGEZ NOTRE ÉTUDE DE RÉMUNÉRATIONS 2021

Si vous êtes en recherche d’emploi, visitez la section candidats.

Vous cherchez à recruter ? Contactez-nous

Articles les plus lus