IFRS 9, IFRS 17, Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), offres digitales, assurances affinitaires, toutes ces nouveautés ont bouleversé le secteur des Assurances. Notre dernière étude de rémunérations décrypte ces nouvelles tendances et les 3 postes qui seront les plus recherchés cette année.

Les tendances des métiers du secteur de l'Assurance

Ces dernières années, la mise en place de l’IFRS (International Financial Reporting Standards) 9, la préparation à l’IFRS 17 ou encore la mise en conformité suite à l’arrivée du RGPD ont été autant de challenges pour les métiers de l’Assurance en matière de réglementations et de sécurité des données.

Mais ce n’est pas le seul challenge, l’univers des Assurances est de plus en plus concurrentiel avec l’explosion des sites comparateurs d’offres assurantielles et de nouvelles offres digitales. Le secteur s’adapte à une nouvelle clientèle plus connectée, plus informée et donc plus exigeante et volatile.

« La digitalisation des services et l’intégration de nouvelles technologies telles que l’Intelligence Artificielle permet d’automatiser certaines prestations de services, ce qui dégage du temps pour se consacrer à la relation clients. »

décrypte Guilhem Jeannin, Practice Manager, Michael Page.

L’objectif est donc d’être en mesure de proposer une relation clients augmentée et transparente ainsi qu’un service de proximité. Pour cela, les métiers de la Compliance, du Digital et de la Data Science se développent fortement sur ce secteur.

« La recherche de talents est le sujet phare de cette année. Les acteurs de l’Assurance recherchent des profils avec des qualités d’adaptation et un sens aiguisé du service clients. »

ajoute Marie-Hélène Agard, Directrice Senior chez Page Personnel.

Les 3 postes qui seront les plus recherchés en 2020

Le Gestionnaire de Portefeuille est de plus en plus plébiscité. Véritable chef d’orchestre, il coordonne l’ensemble des acteurs du dispositif de gestion des contrats (Production, Sinistre, Souscription), l’étude des risques ainsi que la mise en place de la prévention des sinistres. Il est rémunéré en début de carrière entre 30 000€ et 35 000€ bruts annuels et peut prétendre à un salaire de 35 000€ à 42 000€ bruts annuels avec 2 à 5 ans d’expérience.

Le Chef de produit s’impose également comme l’un des métiers les plus plébiscités. Son rôle est de concevoir de nouveaux produits, d’élaborer les méthodes de commercialisation et d’assurer le suivi de l’activité commerciale. Le chef de produit comptant 2 à 5 ans d’expérience dans l’assurance peut compter sur une rémunération située entre 36 000€ et 50 000€ bruts annuels, et entre 50 000€ et 70 000€ avec 5 à 15 ans d’expérience. Des rémunérations nettement en hausse pour les profils expérimentés.

Le Souscripteur risque Cyber aura pour mission, comme un souscripteur classique, la négociation commerciale des contrats (en collectif pour la plupart), la mise en place des nouvelles affaires et la surveillance du portefeuille. Ce profil est en revanche spécialisé dans le risque cyber, qui émerge sur l’Assurance. A l’heure actuelle, les profils restent rares et les compagnies d’assurance peinent à trouver des candidats compétents dans ce domaine car il existe encore peu de formation à ce niveau. Par conséquent, les salaires d’entrée (0 - 2 ans) peuvent aller de 35 à 45 000€ bruts annuels et atteignent 55 à 75 000€ pour les profils expérimentés (5 – 15 ans).

Si vous êtes en recherche d’emploi, visitez la section candidats.

Vous cherchez à recruter ? Contactez-nous

Articles les plus lus