Vous pensez qu’être contacté par un cabinet de recrutement est réservé à quelques privilégiés ? Détrompez-vous ! Les chasseurs de têtes recherchent constamment de nouveaux talents afin de satisfaire les besoins de leurs clients qui cherchent à recruter. Il ne tient qu’à vous de mettre toutes les chances de votre côté pour attirer l’attention d’un recruteur. Voici 4 conseils infaillibles. 

1. Boostez votre visibilité en ligne

A l’instar d’une entreprise, vous avez tout intérêt à travailler votre marque personnelle sur la toile. Plus vous serez visible, plus votre profil sera considéré comme ayant de la valeur aux yeux d’un recruteur. L’un des moyens les plus efficaces pour faire connaître et reconnaître votre talent est de participer activement au dialogue dans votre domaine ou secteur d’activité. Par exemple, prenez la parole lors d’événements professionnels, publiez des articles ou faites en sorte d’être cité dans des revues en ligne. Gardez à l’esprit que votre nom doit générer des résultats quantitatifs, mais aussi et surtout qualitatifs, sur les moteurs de recherche.

>> Lire aussi : Comment travailler son employabilité ? 

2. Bâtissez et entretenez votre réseau

Nombreux sont ceux qui parlent de réseautage, plus rares sont ceux qui le pratiquent réellement. Or, posséder un large réseau de connaissances professionnelles participe activement à vous faire repérer par un chasseur de tête. Sur LinkedIn, faites en sorte que votre réseau soit le plus étendu possible afin de bénéficier de la viralité inhérente au web. Efforcez-vous de rester systématiquement en contact avec vos anciens collègues, patrons, clients, camarades de promo, etc. Et rapprochez-vous de toutes les personnes que vous savez être importantes sur votre marché. N’oubliez pas également d’entretenir votre réseau dans la « vraie vie », lorsque vous participez à des évènements professionnels par exemple. 

>> Lire aussi : Le networking ou comment utiliser son réseau.

3. Soyez reconnu pour votre réussite et vos compétences

Cela peut paraître évident mais, plus vous réussirez, plus il y aura de chances qu’une agence de recrutement vous contacte. Les personnes qui se font remarquer (positivement) sont plus faciles à trouver. Malheureusement, il ne suffit pas de vous considérer comme quelqu’un qui réussit. Ce qui compte, c’est ce que les autres pensent de vous. Vos collègues, vos anciens collègues, vos concurrents. Y a-t-il des personnes qui vous recommanderont et qui avanceront votre nom si on leur demande leur avis ? Si la réponse est « oui », n’hésitez pas à les solliciter, via LinkedIn notamment, pour qu’ils vous écrivent une recommandation.

>> Lire aussi : Comment utiliser son réseau pour trouver un emploi ?

4. Soignez votre profil personal branding sur LinkedIn

Qui êtes-vous ? Quelles sont vos compétences professionnelles ? Que recherchez-vous ? Qui vous recommande ? Quel est votre niveau d’expérience ?... Votre profil LinkedIn doit être le plus exhaustif possible. Les chasseurs de têtes cherchent des professionnels détenant un socle de compétences techniques et comportementales (soft skills) précis, alors autant leur donner tout de suite ce qu’ils cherchent. Si vous êtes en recherche active d’un emploi, faites-le savoir aux recruteurs et à votre réseau LinkedIn en activant la fonctionnalité "Open to work". En revanche, si vous êtes en poste, indiquez seulement dans vos informations de profil que vous êtes “à l’écoute de nouvelles opportunités” en rendant cette information visible uniquement des recruteurs.

>> Lire aussi : 7 conseils pour optimiser son profil LinkedIn.

Articles les plus lus