Entretien d'embauche : le top 10 des questions

Certaines questions reviennent régulièrement en entretien. Si elles peuvent paraître classiques, il reste essentiel de savoir quelle(s) réponse(s) y apporter. Il faut également garder à l’esprit qu’en fonction de son profil, jeune cadre ou cadre expérimenté, le recruteur n’attendra pas les mêmes réponses à ces questions. Voici le top 10 :

1- « Parlez-moi de vous »

Le recruteur attend en général une présentation succincte et chronologique de votre parcours. Un jeune cadre peut évoquer en premier lieu sa formation pour présenter ensuite son/ses premier(s) poste(s). Si le candidat est un cadre expérimenté, le recruteur s’attend à une présentation plus résumée des différents postes occupés et des expériences les plus significatives.

2- « Pourquoi avoir choisi notre entreprise ? »

Le recruteur souhaite que vous lui démontriez l’intérêt que vous portez à l’entreprise par la connaissance que vous en aurez, grâce aux recherches effectuées avant l’entretien. Que vous soyez jeune cadre ou cadre expérimenté, il faut toujours vous présenter en entretien en ayant une connaissance globale de l’entreprise, de son fonctionnement, de sa culture, de son activité (fusion, acquisition, etc.), et pourquoi pas du service que vous souhaitez intégrer.

3- « Pourquoi cette offre a-t-elle retenu votre attention ? »

C’est le moment de montrer votre motivation pour le poste en vous appuyant si possible sur des éléments concrets. Si l’entretien a été sérieusement préparé, vous avez déjà probablement fait correspondre les missions listées dans l’annonce avec des projets qui vous ont stimulé lors de vos expériences précédentes. Mettez en avant les compétences les plus pertinentes pour la fonction visée.

4- « Exposez-moi un projet professionnel dont vous êtes particulièrement fier(ère) »

On recommande à un jeune cadre, disposant de fait d’encore peu d’expérience, de présenter un projet auquel il a participé et qu’il aura mené avec succès. Le recruteur souhaite ici savoir si le candidat aime travailler en équipe, s’il a une personnalité de leader, s’il est force de proposition, ou capable de gérer des situations plus complexes par exemple. Un cadre expérimenté préfèrera un projet élaboré sur du long terme, comme la mise en place d’une toute nouvelle équipe. Il faut souligner ses compétences professionnelles, au même titre que ses aptitudes relationnelles.

5- « Comment envisagez-vous votre carrière ? »

La question permet de déterminer si le candidat s’est fixé des objectifs à moyen ou long terme, qu’il soit en début de carrière ou à mi-chemin. Pour y répondre de manière précise, il faut se renseigner sur les possibilités d’évolution professionnelle en interne, via le site de l’entreprise par exemple ou en effectuant quelques recherches sur les réseaux sociaux professionnels.

6- « Pourquoi êtes-vous le candidat idéal ? »

Il est conseillé d’évoquer des exemples de projets ou de réalisations qui font appel aux compétences recherchées par le recruteur. L’objectif : se projeter dans le poste proposé au travers de missions réalisées lors des expériences les plus significatives de votre carrière.

7- « Êtes-vous un leader ? »

Là aussi, le recruteur attend un cas concret, vécu lors d’une expérience passée. Il est nécessaire, avant tout entretien, d’envisager ce type de mise en situation.

8- « Parlez-moi de votre ancien employeur »

N’y voyez aucun piège, il s’agit là de dresser un bilan des aspects positifs de votre ancien travail. Il faut rappeler ici les compétences acquises, les relations avec vos anciens collaborateurs, les réalisations d’équipe. Le recruteur cherche à connaître l’expérience que vous avez pu acquérir au sein de la structure (s’agit-il d’une PME, d’une start-up, d’un grand groupe ?)

9- « Quelles sont vos prétentions salariales ? »

Pas toujours aisé, surtout lorsqu’on est jeune cadre, de se situer sur le marché et d’évaluer sa valeur. Consultez les études de rémunération et préparez une fourchette dans laquelle vous seriez prêt(e) à négocier (toujours en brut annuel).

10- « Avez-vous des questions ? »

Si vous n’avez pas pu éclaircir un point durant l’entretien, c’est l’occasion d’y revenir. C’est un moment d’échange apprécié par les recruteurs, car il permet de déterminer si l’échange vous a permis de cerner l’ensemble de la mission et si vous y portez un réel intérêt.